Article secrets concepteurs escape game Echappe Toi Bordeaux
Paremmanuel / Création / 0 commentaires

Les 3 secrets des concepteurs d’escape game

Les concepteurs d’un scénario fonctionnent en plusieurs étapes : d’abord ils cherchent un thème pour leur pièce.

Comprendre ce qu’est un code

Un code est constitué de données et d’une méthode de transformation de ces données en message compréhensible (code d’un cadenas, phrase, etc.). Le message peut-être à nouveau utilisé comme données ou méthode pour un autre code. La méthode de transformation peut être explicite (mode d’emploi du code Vigénère par exemple, avec une table à utiliser / code morse) ou implicite (code César, phrase à sens multiple). On pourra donc trouver soit des données seules (méthode implicite), soit des données et une méthode de transformation (fiche, inscriptions, etc.). Un escape-game qui se respecte fournit toujours ce dont les joueurs ont besoin pour décrypter un message. S’il n’y a ni papier ni crayon (ou une craie et un tableau noir) à disposition des joueurs, cela veut dire que le décryptage des messages est assez simple…

Comment est construit un escape-game ?

Les concepteurs d’un scénario fonctionnent en plusieurs étapes : d’abord ils cherchent un thème pour leur pièce. Chez Echappe-Toi, les thèmes sont tous inspirés de la culture et de l’histoire locale. A partir de ce thème, des recherches vont permettre de déterminer à quoi ressemblera le décor, quelle sera l’histoire que racontera la pièce. L’étape suivante est celle de la conception des énigmes. Cela commence souvent par un brain-storming : les concepteurs essaient de trouver les meilleures idées d’épreuves, de codes et de casse-têtes. Il cherchent ensuite à les répartir dans la pièce qu’ils imaginent. Lorsqu’ils ont accumulé suffisamment d’idées, la formalisation du scénario proprement dit commence. Les concepteurs dessinent alors le plan de la pièce et l’enchaînement des activités. Par la suite, plusieurs rencontres de mise au point permettent d’arriver au plan final. Ce plan va alors être réalisé, fabriqué. Les meubles, quant à eux, sont achetés ou fabriqués sur mesure. Quand la salle est terminée et décorée, elle est testée par les concepteurs. Elle est enfin essayée par des groupes de test, afin de  finaliser la mise au point et vérifier que les joueurs auront du plaisir à découvrir les énigmes.

Comprendre les faux indices dans un escape-game

Lorsque les concepteurs d’un escape-game passent de la phase « création » à la phase « réalisation », ils ont le choix entre fabriquer ou acheter les éléments de mobilier et les casse-têtes (énigmes) qui constituent la pièce. Certains éléments (les livres, la plupart des meubles, etc.) sont évidemment achetés. Et ils ont souvent eu une première vie qui leur a laissé des marques (inscriptions diverses). Ne confondez pas ces marques avec celles que les concepteurs de la pièce ont volontairement ajoutées !